Le piercing pour la lèvre

Le modèle porte un piecing madonna ou monroe
Ce piercing au dessus et sur le côté de la lèvre est un Madonna ou Monroe

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le piercing sur la lèvre ne constitue pas une pratique récente.

Il remonte à l’époque des anciennes tribus amérindiennes et inuit pour lesquelles il constitue un symbole de spiritualité. En Afrique, la pratique est aussi répandue notamment dans les tribus Dogon et Nuba qui portent des anneaux à leur lèvre pour représenter la création du monde.
Si autrefois, il était synonyme de tradition, aujourd’hui, il s’agit d’une mode qui attire pas mal de monde. On vous en dit plus dans ces quelques lignes :

Sur la photo, le modèle porte un piercing labret placé sous la lèvre infèrieur
Ce piercing centré dans la lèvre inférieur est un labret vertical

Le piercing pour la lèvre, c’est quoi ?

Le piercing pour la lèvre se décline sous plusieurs variantes, tout est ici question d’imagination.
Le plus connu et le plus classique est sans doute le labret qui se présente comme un piercing situé au niveau du menton, sous la lèvre.
S’il se met un peu plus sur le côté, on l’appellera un « labret décalé » et « Lowbret » s’il est placé très bas. Au-dessus de la bouche et centré, le piercing s’appellera un médusa tandis ce que sur le côté, on le nommera madonna.
Pour créer un effet original, certains associent deux ou plusieurs piercings au niveau de la lèvre.
Quel que soit le style, le piercing sur la lèvre apporte une touche personnelle au visage.
Cependant, il ne vient pas sans inconvénients, car il peut avoir des effets négatifs sur les dents, mais tout dépend du bijou et de la manière dont le piercing a été pratiqué.

Le modèle porte un piercings madonna, un labret vertical et un labret décalé
Le modèle porte plusieurs piercings, un madonna, un labret vertical et un labret décalé

Piercing sur la lèvre, quel bijou ?

Le piercing sur la lèvre prend environ un à trois mois pour guérir ce qui est plutôt rapide comparé aux autres types de piercings.
On ne pourra commencer à porter des bijoux définitifs qu’après dix à vingt jours suivant le piercing. Il ne doit alors plus avoir de gonflement au niveau de la zone percée.
En règle générale, le piercing se fera avec une grande barre de labret et ce n’est qu’après la cicatrisation qu’il sera possible de porter un bijou plus court et plus adapté.
Il faut aussi savoir que cette pratique nécessite une pose extrêmement précise pour éviter les gènes.
Une hygiène parfaite lors de la pose du piercing (matériel à usage unique, stérilisation du local et du matériel, port de gants…) est obligatoire pour limiter les risques d’infection.
Par ailleurs, des soins après piercing devront être suivis à la lettre pour qu'il n'y ait pas d'infection jusqu’à la cicatrisation.

Commentaires

Articles les plus consultés